Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/02/2012

17e rapport de la Fondation Abbé Pierre : 3,6 millions de mal logés

logement nice,mal-logement,situation-logement-alpes-maritimesLe nouveau rapport estime que "le problème du logement est un réel problème de société" au regard notamment de ses conséquences sur le creusement des inégalités sociales, sur la pénalisation des nouvelles générations, sur l'inégalité dans les "destins résidentiels". La difficile situation du logement à Nice figure encore en bonne place cette année.

Pour la fondation, la France compte 3,6 millions de personnes mal logées ou sans abri. Si les personnes sans abri sont 133.000 dans cet ensemble, on compte au total 685.000 personnes "privées de domicile personnel". S'y ajoutent plus de 2,7 millions de personnes vivant dans des conditions de logement "très difficiles", sans confort ou en surpeuplement, 173.000 locataires de meublés et 87.000 gens du voyage ne pouvant accéder à une aire d'accueil.

En y ajoutant plus de 5,1 millions de personnes "en situation de réelle fragilité de logement", le rapport arrive à près de 9 millions d'individus touchés à des degrés divers par la crise du logement.

 

09/02/2012

1ere répartition des subventions 2012, dossiers de la commission permanente du 9 février

ciotti,concas,gourdon,vinciguerra,mottard,damiani

Les élus du groupe se sont abstenus sur les rapport 60 (RSA) et 17 (FSL) et 67 (EPA plaine du Var)

subvention FDI 2012.pdf  subvention FDI suite.pdf

subvention culture2012.pdf

aides aux collectivités.pdf

campusSTIC-résidence-universitaire.pdf

Après un premier avis donné en décembre, le Cg est de plus en plus réservé sur le  Projet régional de santé.pdf

promesse-vente-CICA.pdf

subvention 2012 EPA-Plaine du Var.pdf

subvention-associations FSL2012.pdf   Abstention du groupe : les subventions versées pour 6 mois seulement risquent de déséquilibrer les associations qui travaillent dans l'aide au logement.

subventions sociales2012.pdf 

subventions sport 2012.pdf

subventions-anciens combattants.pdf

subventions-congres2012.pdf

subventions-economique2012.pdf

tarif portage repas domicile 2012.pdf

travaux acoustiques riverains Mouans-Sartoux.pdf

16/12/2011

Budget 2012 : pour la majorité UMP, derrière chaque pauvre se cache un fraudeur et derrière chaque jeune, un délinquant !

cg06,budget 2012 cg06

 Le Budget primitif du Conseil Général s'inscrit dans un contexte de crise économique et financière majeure, de récession.

Il subit la mise en place de la réforme de la fiscalité.

Il est sous le coup du gel des dotations d'état.

Et il acte la création de la Métropole Nice Côte d'Azur  MétropoleTransfert de compétences.pdf

Budget Intervention de Marie-Louise GOURDON pour le groupe discours budget 16dec 2011 def.pdf

Environnement et PAPI 2 Var Jean-Raymond Vinciguerra a demandé confirmation du plan de financement developpement durable.pdf. Le Président a confirmé la participation de l'Etat à hauteur de 40 % : 26.24 millions d'euros (M€) , et à égalité pour 19 % : la Région 13 M€ : le Conseil Général : 13 M€ et  Nice Cote d'Azur : 13 M€.

Intervention J.R. Vinciguerra  BP 2012 Dev-Dur.pdf

Politique Enfance famille : Intervention de Patrick Mottard RAPPORT 6 – AIDE À L’ENFANCE ET À LA FAMILLE.pdf

Politique Personnes âgées :Intervention de Patrick Mottard  RAPPORT 7 – AIDE AUX PERSONNES ÂGÉES.pdf

 

24/11/2011

Journée Internationale de l’élimination de la violence à l’égard des femmes

violence-femmes,cidf,gourdon,groupous socialiste alpes-maritimesLe constat des violences faites aux femmes reste alarmant dans les Alpes-Maritimes où 13 femmes sont décédées de mort violente au sein de leur couple en 2010 contre 6 en 2009, ce chiffre place le département des Alpes Maritimes en première position des départements français les plus meurtriers.

 

Face à ce fléau, au nom des élus du groupe socialiste radical et écologiste du conseil Général, Marie-Louise Gourdon appelle à participer à la manifestation organisée par le CIDFF 06,

vendredi 25 novembre 2011 à 18h00 Place du Palais de Justice, à NICE

18/11/2011

Les dossiers de la Commission permanente

cg06,intemperiesLors de la réunion de ce matin, un seul dossier a véritablement fait débat. Il s'agit de la nouvelle répartition des éducateurs de rue dans le département nouvelle organisation prévention spécialisee.pdf . Le manque de concertation avec les communes, et les Conseillers Généraux, l'augmentation des missions des associations et du territoire qu'elles ont en charge risquent de diminuer leur efficacité.

Le groupe s'est abstenu sur ce dossier. Le Président a accepté de faire un bilan de cette nouvelle organisation au mois de juin 2012.

aides-intemperies18-11-2011.pdf 

suvbentionsFDI-18-11-2011.pdf

répartition fonds départemental DMTO-18-11-2011.pdf

répartition fonds départemental TP.pdf

politique de la ville18-11-2011.pdf

subventions communes18-11-2011.pdf

subventions sportives18-11-2011.pdf

 

27/10/2011

Non-orientations budgétaires 2012 du CG 06 et virtualité du schéma gérontologique

assemblee cg06,orientations budgétaires 2012 cg06,Concas,papiAu menu de la séance publique de ce jour, aucune surprise, l'absence de ligne politique claire de la part de la majorité départementale qui après avoir dépensé sans compter s'est réveillée en 2009 en constatant le surendettement du Conseil Général. Depuis, dans un contexte de crise elle navigue à vue tentant de recouvrer des marges de manœuvre en plaçant l'action du département sous l'étouffoir.

 

L'intervention du Groupe a permis d'ouvrir en séance publique le débat sur la carte intercommunale. Elle devrait être adoptée avant la fin novembre alors que 24 des 29 communes du scot Ouest ont voté contre.

 

Intervention de Marc Concas Président du groupe : Dm1-OB2012-Marc Concas.pdf

 

Le shéma_gérontologique-2012-2016CG06.pdf devait être un gros dossier de cette session. Comme l'a souligné Patrick Mottard au nom du groupe, il n'est en fait que virtuel du fait du manque total de moyens.

 

Voir son intervention : Schéma gérontologique P Mottard.pdf

 

Maison des Séniors

 

Marie-Louise Gourdon s'est placée dans la position d'un habitant du département à la recherche d'informations concrètes en cas de nécessité de placement ou de garde de nuit d'un parent vieillissant. La réponse du Professeur Benchimol a été claire : La Maison des Séniors ne répond pas aux demandes liées à la dépendance. La réflexion est en cours.  

 

Jean-Raymond Vinciguerra, a demandé et obtenu du Président du Ciotti que la validation par l’Etat du programme d'actions de prévention des inondations Papi II (ouvrant droit à 40 % de subvention de l’Etat sur un montant total de 65 582 280 euros) conditionne le transfert de domanialité du fleuve Var au Conseil Général. Papi-2-27-10-2011.pdf

 

07/10/2011

Manifestation des médico-sociaux : 3 blessées dont 2 graves après le Gazage des CRS

sante-sociaux-gazage-CRS"A l'appel des syndicats, ils étaient 1500 manifestants -selon la police- venus de la France entière, à se rassembler, ce jeudi matin, devant le Centre des congrès de Lyon où se tenait l'assemblée de la Fédération des Etablissements Hospitaliers et d'Aide à la Personne (FEHAP). Ils entendaient riposter contre la casse des conventions collectives du secteur médico-social". Lire la suite : Le Progrès de Lyon

06/10/2011

PLFSS 2012 : Pétition de La Mutualité francaise

petition-mutuelle,PLFSS-2012Alors que le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) prévoit un coup de rabot sur les indemnités journalières d'arrêt maladie, et ponctionne lourdement les mutuelles, La mutualité Française lance une pétition appelant solennellement le gouvernement et le Parlement à renoncer au doublement de la taxe sur les contrats santé solidaires et responsables et à tout impôt sur la santé.

 

Cette taxation entraînera inéluctablement une augmentation du coût des contrats santé et aggravera donc les inégalités d’accès aux soins.

 

Elle intervient dans un contexte de crise sociale profonde au moment où près d’un Français sur trois déclare renoncer à des soins pour des raisons financières.

 

Elle est décidée alors que le taux de remboursement par la Sécurité Sociale des soins de ville pour la très grande majorité des assurés sociaux est tombé à 55%, ce qui est inacceptable, et que bénéficier d’une couverture complémentaire est devenu indispensable.

Voir la pétition    et   signer la pétition