Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/06/2017

Les subventions au programme de la commission permanente de ce matin

DM12015.jpgaides FDI 2 juin2017.pdf

Aides aux collectivités Cp 2juin2017.pdf

subventions congres 2 juin 2017.pdf

subventions culture-2juin2017.pdf

subventions social 2juin2017.pdf

 

 

 

03/05/2017

JOURNAL INFO 06 : 2016 Une grande avancée pour les intermittents du spectacle

Notre département, par sa richesse paysagère et patrimoniale, par son climat, est un des emblèmes du cinéma français. Le Festival du cinéma de Cannes est un évènement mondial de tout premier plan, on se souvient de l’importance des studios de la Victorine ; aujourd’hui de nombreuses communes de notre département offrent des lieux de tournage, notamment de séries télévisées.

 

Tout ce tissu économique, ces festivals, paysages, patrimoine architectural, contribuent à bâtir l’exception culturelle française dans notre département, or rien de tout cela ne peut vivre sans le concours des intermittents du spectacle, tant comédiens que techniciens.

 

L’accord du 28 avril 2016 entre les partenaires sociaux a trouvé un équilibre après 13 ans de débats intenses. Mis en œuvre par décret à compter du 1 août 2016, il constitue une grande avancée permettant à de nombreux professionnels d’échapper aux minima sociaux. Le maintien de ce statut va bien au-delà de l’aide à des professions fragiles, il sert aussi à la promotion de notre territoire à la prospérité économique de nos communes comme à la réussite des manifestations culturelles des Alpes-Maritimes.

 

Jean-Raymond VINCIGUERRA

Groupe Socialiste et Ecologiste

Conseil départemental des Alpes Maritimes

http://groupe-socialiste-alpes-maritimes.blogspirit.com

 

16/03/2017

Lycée Tocqueville : Tragédie évitée

binome2-04-2015.jpgCommuniqué de Presse du 16 mars 2017

Nous partageons l'émotion qu'ont ressentie les élèves, les équipes pédagogiques et la direction du lycée, l'ensemble des personnels et les familles, lors des événements qui se sont produits aujourd'hui au Lycée Tocqueville.

Nous transmettons nos vœux de prompt rétablissement au proviseur du lycée et aux personnes blessées. Nous félicitons les forces de sécurité, les services de l'éducation nationale et ceux de la ville de Grasse dont la rapidité d'intervention a permis de mettre fin à ce drame en milieu d'après-midi, drame qui aurait pu tourner à la tragédie.

Marie-Louise Gourdon et Jean-Raymond Vinciguerra,

Conseillers départementaux de Grasse-Sud- Mouans-Sartoux

02/03/2017

JOURNAL INFO 06-le sport en prévention

Alors que la politique sportive du département donne  « la priorité aux manifestations d’envergure nationale ou internationale » et que les  subventions au sport ont chuté de 24% entre 2015 et 2017 une autre priorité en lien avec la compétence première du département pourrait être renforcée : La Prévention.

Elle passe par l’épanouissement des jeunes enfants et adolescents. Une politique de soutien plus large aux clubs locaux permettrait cet épanouissement de la jeunesse de nos communes

La mesure "Sport sur ordonnance" (loi de 2016) qui entrera en vigueur le 1 mars 2017 permet aux médecins de prescrire à leurs patients souffrant d’Affections de Longue Durée, la pratique d’un sport adapté à leurs capacités physiques, à leur pathologie et au risque médical encouru.

L'OMS précise que le manque d'activité physique est la cause principale de 21 à 25% des cancers du sein ou du colon, de 27% des diabètes et d'environ 30% des cardiopathies ischémiques.

Au titre de la Prévention à la santé et de la lutte contre la sédentarité des jeunes et des moins jeunes, et dans une démarche sociale, le département ne pourrait-il pas expérimenter pour sa population le « sport-prévention », dans le but de grandir, vivre et vieillir en bonne santé ?

 

Jean-Raymond VINCIGUERRA

Groupe Socialiste et Ecologiste

http://groupe-socialiste-alpes-maritimes.blogspirit.com

09/01/2017

Le service civique : une belle occasion pour les jeunes de moins de 26 ans

Le service civique pour les jeunes volontaires de moins de 26 ans, c'est vraiment une belle occasion de faire ses preuves, de se réaliser, d'apprendre un métier ou une nouvelle activité, de se former, de faire partie d'une équipe !
Pour la structure qui accueille, c'est aussi l'occasion de former un jeune, d'avoir une mission accomplie en retour. Pour une rémunération de près de 600€.
C'est la mission locale du Pays de Grasse qui a monté la plate-forme et qui gère les candidatures des jeunes et les besoins des structures. Merci à la Mission locale, à la Communauté d'Agglomération Pays de Grasse. Et merci à nos deux jeunes d'avoir accompli leurs missions avec autant de brio et d'engagement !

NM 2017-01-05 Mouans Service  Civique.png

02/01/2017

JOURNAL INFO 06-plan escalade et activités connexes-

L’escalade est une discipline exigeante et tout à la fois une école de la vie. Elle permet de se préparer à l’action par la concentration mais aussi par la vérification de son matériel et de celui de ses partenaires. Elle permet de prendre conscience de ses moyens en choisissant des voies adaptées. Pour toutes ces raisons, elle est inscrite au programme des collèges.

Le Nouveau Pôle Sport Montagne crée par le Syndicat Mixte financé à 95% par le Département est un investissement d’envergure qui offre un remarquable « Espace Escalade ».

Le Département a adopté en novembre un « plan escalade et activités connexes »  pour offrir la gratuité du transport et l’accès au Pôle montagne aux collèges et écoles du haut pays.

Au regard de l’intérêt de cet équipement et de l’investissement qu’il représente, il serait pertinent que les collégiens ne disposant pas de mur d’escalade, comme c’est le cas notamment dans les collèges et les gymnases de Grasse et de Mouans-Sartoux, puissent également bénéficier des dispositions du nouveau « Plan escalade et activités connexes ».

Marie-Louise GOURDON

Jean-Raymond VINGIGUERRA

Groupe Socialiste et Écologiste

http://groupe-socialiste-alpes-maritimes.blogspirit.com

 

 

 

28/09/2016

Le 29e festival du livre de Mouans-Sartoux, les 7-8-9 octobre, nous invitera à VIVRE !

logo-2016-01.jpgAvec les 400 auteurs présents, nous ferons place aux débats, aux rencontres, au cinéma, aux lectures, aux concerts, aux contes... Les enfants et les jeunes seront invités à rencontrer des auteurs et illustrateurs, à lire, à voir des films, des spectacles.

Nous avons choisi pour vous des avant-premières de beaux films et documentaires, invité les réalisatrices et réalisateurs pour partager ces moments.
Nous avons concocté un magnifique programme pour tous et toutes, ensemble nous réinventerons et réenchanterons le monde.
Nous nous retrouverons ensemble pour Vivre !

Ce discours peut paraître naïf, loin des préoccupations et des inquiétudes  qui sont les nôtres aujourd'hui. Mais c'est le contraire.
Depuis tant d'années nous avons fait entendre les voix des hommes et des femmes qui, par leur combat,celui de toute leur vie, ont fait progresser l'humanisme, les idées et actions de progrès sur le temps long : Albert Jacquard, Aminata Traoré, Stephane Hessel, Danièle Mitterrand, Edgar Morin, Taslima Nasreen, Pierre Rabhi, Françoise Héritier et tant d'autres ....
Avec elles et  avec eux,  nous avons construit une réflexion sur le monde, que nous poursuivrons avec les invité-e-s des prochains festivals.

Partout dans le monde des énergies et des idées nouvelles apparaissent.
Nous les mettrons en lumière pour que l'avenir se construise de façon collective et positive.
Plus que jamais les liens entre les hommes et les femmes sont à privilégier.
Nous le devons aux générations futures.

Cette lettre ne veut pas tout vous dire, mais juste attiser votre curiosité et aiguiser votre appétit

www.lefestivaldulivre.fr

 

UN FESTIVAL 100% PIÉTON!

Utilisez tous les modes de déplacement
pour venir à Mouans-Sartoux

Marie-Louise GOURDON

 

 

05/09/2016

JOURNAL INFO 06- rentrée scolaire 2016 pas comme les autres

Cette rentrée n’est pas comme les autres, dans le contexte des attentats de Nice elle doit faire face à la menace terroriste. Cette rentrée doit être apaisée et rassurante pour les élèves et les parents ; c’est la responsabilité de l’Etat.

Pour cela : contrôles à l'entrée, exercices de confinement ou d'évacuation, formations des élèves et enseignants aux premiers secours et à la gestion de crise sont renforcés. 

Nous partageons la détermination du Département qui réalise des travaux de sécurisation dans les collèges.

Loin de créer un climat lourd ou stigmatisant, il s’agit de démontrer à nouveau que l’école de la République est, et doit, rester une chance pour tous.

Aujourd'hui, l'Éducation nationale est le premier budget de l'État, et depuis 2012 : 

- 126 000 jeunes de 18 à 24 ans sont « retournés à l’école » grâce à la lutte contre le décrochage

- 60 000 postes créés, rythmes scolaires mis en place, formation initiale des enseignants repensée.

La réforme du collège a pour ambition de se centrer sur les élèves

- en leur faisant vivre des projets collectifs,

- par la mise en place de nouveaux programmes (du CP à la 3ème),

- en donnant plus de place aux langues vivantes.

L’école, c’est une promesse d'avenir, c’est un engagement constant.

Marie Louise GOURDON

Jean-Raymond VINCIGUERRA

Groupe Socialiste et Ecologiste

Conseil départemental des Alpes Maritimes

http://groupe-socialiste-alpes-maritimes.blogspirit.com