Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2024

Prôner l'égalité femmes hommes, un emission de service public et de justice sociale :

433891236_7754252087941905_5714141105931102700_n.jpg

21/03/2024

Environnement : les bons et mauvais élèves du Parlement européen, selon l’ONG Bloom

L'association  environnementale française Bloom a publié mercredi 20 mars son classement de la performance environnementale des groupes politiques au Parlement européen. Sans surprise, les délégations de gauche de l’hémicycle strasbourgeois se partagent les premières places, quand celles de droite occupent le bas du tableau.

 https://www.euractiv.fr/section/energie-climat/news/environnement-les-bons-et-mauvais-eleves-du-parlement-europeen-selon-long-bloom/

 

environnement euractiv.png

14/03/2024

100% Bio ! La Ville de Mouans-Sartoux arrive en tête du premier Palmarès de la restauration scolaire

100% bio, cantines mouans sartoux,La Ville de Mouans-Sartoux arrive en tête du premier Palmarès de la restauration scolaire. Une initiative pionnière réalisée par le magazine de la restauration collective responsable L’autre cuisine, en collaboration avec la plateforme "Ma Cantine". "À Mouans-Sartoux, il se joue une approche innovante et inspirante pour le monde des cantines, soulignent les organisateurs. Ses spécificités dans son organisation, ses pratiques, inspirent de nombreux professionnels du secteur". Tout au long de leur parcours scolaire, de la crèche au collège, c’est plus de 1.200 enfants qui sont touchés par la cuisine bio. Un résultat qui va bien au-delà des simples exigences de la loi Egalim.

Dépasser les objectifs Egalim

L’adjoint à l’éducation et à l’alimentation, Gilles Pérole a remercié les équipes et encouragé les cantines à relever le défi. "Atteindre et même largement dépasser les objectifs Egalim pour la restauration collective est possible, soulignait-il. La diminution à 30 grammes par repas du gaspillage alimentaire et 50% de repas végétariens permettent de cuisiner 100% bio, sans surcoût. (...) En cette période de difficultés des agriculteurs, la commande publique et les PAT* peuvent contribuer à la juste rémunération des agriculteurs et à la relocalisation de l’agriculture et à sa diversification sur nos territoires".

Une expérience éducative

Le jury a apprécié l’approche durable et éthique de l’approvisionnement et l’implication des élèves. Les légumes sont produits par la régie agricole communale et des partenariats ont été établis avec des producteurs locaux. Les enfants sont sensibilisés depuis leur plus jeune âge à la provenance des aliments, et l’importance de soutenir l’économie locale. Ils s’impliquent dans la préparation des repas et participent à des ateliers culinaires ou des ateliers "champêtres".

Un modèle inspirant pour d’autres collectivités

La Ville partage très régulièrement son expérience. Plus de 750 collectivités sont venues s’inspirer de son modèle.

La Ville accueillera d’ailleurs le citylab européen Biocanteens, le 21 et 22 mars et les Premières rencontres nationales des régies municipales agricoles les 20 et 21 juin.

En tête du palmarès de la restauration scolaire

Mouans- Sartoux avec 100% de bio;
Condomn Collège Saint-Exupéry avec plus de 98% de bio;
Cuincy avec 52  de bio et 48% de produits de qualité;
Agricampus Var avec 44% de produits bio et 48% de produits de qualité et durable;
Bègles avec 71% de bio et 100% de viandes et volailles d’origine France;
Briançon avec 53% de produits bio et 78% de viandes et volailles d’origine France;
Lyon et son RIA avec 30% de produits bio et 20% de produits de qualité;
SIVU Bordeaux Mérignac avec 46% de produits bio, 11% de produits de qualité et 100% de viandes et volailles d’origine France;
Saint-Romain-de-Lerps avec 71% de produits bio et 29% de produits de qualité et durables (Ardèche);
À Saint-Cyr avec 46% de produits bios et 54% de produits de qualité (Haute-Vienne).

01/03/2024

Les PFAS, ces "polluants éternels" en progresssion constante dans les fruits et des légumes non bio

raisin-blanc.jpgendive-saison.pngabricot.jpgmelon.jpg

 

 

 

L'analyse des données officielles de surveillance de l’UE menée par Générations Furtures, révèle la présence croissante de résidus de pesticides PFAS dans les fruits et légumes européens au fil des années https://www.generations-futures.fr/wp-content/uploads/202...

À l’échelle de l’UE, les résultats soulignent que la contamination par les pesticides PFAS a presque triplé entre 2011 et 2021. En 2021, près de 14 % des échantillons de fruits et 7 % des échantillons de légumes contenaient des résidus d’au moins un pesticide PFAS, contre 4 % et 2 %. respectivement, en 2011.

Des échantillons de fruits d'été cultivés dans l'UE présentaient des niveaux de contamination particulièrement élevés par les pesticides PFAS. A savoir, 37% des fraises, 35% des pêches et 31% des abricots contenaient des résidus d'au moins un pesticide PFAS en 2021. Parmi les fruits importés, les raisins de table (37%), les bananes(31%) et les abricots ( 21 %) étaient les échantillons les plus contaminés.

Si les légumes cultivés en Europe sont en moyenne moins fortement contaminés par des résidus de pesticides PFAS que les fruits (12 % contre 20 %), des échantillons de certains produits ont été particulièrement pollués en 2021 : chicorées (42 %), concombres (30 %),poivrons ( 27 %). Pour les légumes importés, les échantillons de concombres (30 %),d'aubergines (24 %) et de poivrons (23 %) arrivent en tête de liste des produits les plus contaminés.