Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2022

Compte administratif 2021 du Département : Une année 2021 marquée par une hausse spectaculaire des droits de mutation 616 millions d’euros, une dette encore très élevée 946 millions, et plus de levier fiscal ! 

session 23 mai 2022 (2).jpg[…] La très forte hausse des droits de mutation à titre onéreux (DMTO) sur les transactions immobilières en 2021 dont le montant atteint 616 millions d’euros nous a permis d’assumer les dépenses exceptionnelles liées à la reconstruction des vallées ou aux effets du Covid, 29% de plus qu’en 2020, c’est un record qui nous donne de l’aisance.

C’est une chance pour notre budget, mais pas pour tous nos concitoyens.

En effet le prix de l’immobilier s’envole, les biens à vendre se font rares et l’augmentation des taux d’intérêt arrive.

Qui pourra acheter sa maison ou son appartement avec des revenus moyens, voire même élevés ?

En tous cas pas les jeunes ménages, qui iront voir ailleurs, et que nous perdrons comme forces vives,

Ces DMTO représentent 44,3% de nos recettes de fonctionnement. C’est un ratio énorme, qui marque aussi la grande fragilité du Département.

Un effondrement comme en 2018 et nous dégringolons.

Nous sommes d’autant plus fragiles que nous n’avons plus de levier fiscal et que nous dépendons des transactions immobilières et de l’évolution des recettes de TVA !

Alors la prudence s’impose parce que nous avons aussi un endettement très important. L’annuité de la dette représentait 100 M€ en 2020, 91 M€ en 2021.

L’encours de la dette (le stock) est remonté à près de 873 millions d’euros, voire à 946 M€ si l’on tient compte du remboursement de la dette au travers de la dotation à la Métropole

 

Voir l'intervention de Marie-Louise GOUDRON Présidente du Groupe : Intervention CA2022 MLG.pdf

DMTO.png

17/12/2021

Budget 2022, des recettes en hausse de 14%, des dépenses sociales en hausse de 4 %

malou et mathieu (2).jpgVendredi 17 décembre, l'assemblée départementale a voté le budget 2022 du département qui s'élève à 1.6 milliard d'euro. Les recettes de droits de mutation sur les ventes immobilières sont prévues à un niveau record de 600M€..

De nombreux plans et schémas pluriannuels dont celui de l'enfance, de l'autonomie des personnes âgées et handicapées,  de la pauvreté... ont également été présentés.

Marie-Louise GOURDON a plaidé pour la prise en compte de l’urgence climatique et l’urgence à renforcer les solidarités humaines  Intervention BP2022 MLG.pdf

Elle a demandé la revalorisation de l'aide au repas de 1€ pour les boursiers à 1,20€ ou 1,30€. EIle n’a pas bougé depuis 2008 alors que le tarif repas est passé de 3€ à 3,35€. 

Mathieu PANCIATICI a souhaité des éclaircissements dans le domaine de la politique de l'enfance et la gestion du dossier des mineurs non accompagnés (MNA) BP2022 Enfance Famille MNA.pdf

Les élus du groupe Environnement et Solidarité ont voté contre le rapport RSA au vu des 12 000 suspensions annuelles.

marie louise gourdon,mathieu panciatici,budget du departement 06,mnamarie louise gourdon,mathieu panciatici,budget du departement 06,mnamarie louise gourdon,mathieu panciatici,budget du departement 06,mna

 

 

15/11/2021

Débat d'orientation budgétaire 2022

DOB 2022 15-11-21.jpgLe Débat des Orientations Bugétaires (DOB) est un moment important de l'année budgétaire. Il ne donne pas lieu à un vote, il est seulement acté que le débat a bien eu lieu. Marie-Louise Gourdon et Mathieu Panciatici, élus du Groupe Environnement et Solidarité, ont porté leur vision de l'avenir s’appuie essentiellement sur l’urgence climatique et la nécessité de mettre en place immédiatement des actions fortes   :

 

Nous avons aujourd’hui à tracer des voies pour l’avenir, des orientations budgétaires, et des projets.

 

Il nous semble opportun, d’avoir une vision à 7 ans puisque nous sommes au début d’un long mandat qui nous donnera du temps pour travailler et mettre en œuvre les projets départementaux.

 

Nous sommes à un tournant dans l’histoire de l’humanité.

Pour la première fois sans doute nous sommes face à une crise qui met en péril notre existence sur cette planète à moyen terme.

 

Le GIEC dit que «  La vie sur Terre peut se remettre d'un changement climatique majeur en évoluant vers de nouvelles espèces et en créant de nouveaux écosystèmes. L'humanité ne le peut pas. ».

Nos niveaux actuels d'adaptation sont insuffisants à répondre aux futurs risques climatiques prévient ce dernier qui tempère quand même ce pessimisme :

Mais Nous avons encore les cartes en main. Si nous prenons aujourd'hui des mesures fortes, nous pouvons freiner l'emballement. « Nous avons besoin d'une transformation radicale des processus et des comportements à tous les niveaux : individus, communautés, entreprises, institutions et gouvernement, plaide le rapport. Nous devons redéfinir notre mode de vie et de consommation ».

 

Voir l'intervention complète :  intervention ML Gourdon DOB 2022.pdf

01/10/2021

Réunion de l'Assemblée du 1 octobre 2021

malou et mathieublog.jpgA la veille du premier anniversaire de la Tempête Alex, l'Assemblée avait un ordre du jour chargé de plusieurs gros dossiers :

- les rapports d’exécution 2020 des programmes de lutte contre la pauvreté et du fonds de solidarité logement

- le Plan départemental d'investissement 2022-2028 pour la restructuration de 16 Ehpad. pour un montant de 55 millions d’euros. Aujourd’hui les séniors représentant 31% de la population des Alpes-Maritimes.

- la création d'une Société d'Economie Mixte Locale (SEML) GREEN Energy 06 qui s’intègre dans la stratégie  2021-2026  de transition énergétique du Département. L'apport en capital du Département s'élève à 5 655 900 €. Il sera actionnaire majoritaire. La SEML aura pour mission d'augmenter l'offre d'énergie renouvelable.

- la contractualisation d'aide à l'investissement avec les territoires urbains (agglomération et ville centre) - Horizon 2026, pour 139 millions d'euros de subventions départementales :

CACPL et Cannes : 23 opérations - subvention maximum : 28,3 millions €

CAPG et Grasse : 20 opérations - subvention maximum : 13.5 millions €

CASA et Antibes : 16 opérations - subvention maximum : 11.4 M€

MNCA et Nice : 29 opérations - subventions maximum : 85.8 M€

- le soutien au CRT Côte d'Azur : le Département se substitue à la Région dans le financement du CRT. 

- la Ligne Nouvelle Provence Côte d'Azur (LNPCA) - 2023-2050 :

139 M€ de subvention départementale pour la phase 1 (2023-2029) et 2 (2027-2035) sur un montant total HT de 14.6 milliards d'euros, 

engagement de solidarité pour la phase 3 et 4.  Demande à l'Etat de mise en place d'un établissement public local (article 4 de la loi LOM) bénéficiant de ressources propres au moins égales à 30% des charges financières liées aux 4 phases.

- le plan collège horizon 2028 pour 300 M€, comprenant notamment des nouveaux collèges : à Levens (coût estimé 20M€), au nord de Saint Laurent du Var (27 M€), sur le quartier de saint Isidore (27M€), dans la vallée du paillon, au nord est de Nice (27M€). 

- la création d'un campus connecté à Puget-Théniers

-la sauvegarde et la valorisation du patrimoine fortifié des Alpes-Maritimes

Voir : Intervention de Marie-Louise GOURDON 1 octobre 2021.pdf

 

 

16/07/2021

Les élus du groupe dans les commissions thématiques internes : séance du 16 juillet 2021

MEMBRES

 Titulaire

Commission finances, interventions financières, administration générale et SDIS

Marie-Louise GOURDON

Commission emploi, insertion et lutte contre la fraude

Marie-Louise GOURDON

Commission autonomie

Marie-Louise GOURDON

Commission enfance

Mathieu PANCIATICI

Attractivité territoriale et agriculture

Marie-Louise GOURDON

Green deal, environnement et croissance verte

Mathieu PANCIATICI

Santé

Mathieu PANCIATICI

Transports et déplacements

Marie-Louise GOURDON

Smart deal et éducation

Mathieu PANCIATICI

Culture, enseignement supérieur, recherche et affaires internationales

Marie-Louise GOURDON

Sport,  jeunesse et devoir de mémoire  

 

Mathieu PANCIATICI

Gestion des risques

Mathieu PANCIATICI

14:36 Publié dans SESSIONS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

16/04/2021

Compte administratif 2020 : Pour Marie-Louise GOURDON, à circonstances exceptionnelles, vote exceptionnel !

MALOU session 16 AVRIL 2021.jpgLa solidarité et l'union face aux difficultés.

Nous avons voté en décembre le BP 2021 par esprit de solidarité face aux catastrophes auxquelles notre Département doit faire face.  Par esprit de cohésion, de soutien aux populations victimes de ces catastrophes, nous partageons les décisions et les orientations qui ont été prises dans ce sens.

Pour le compte administratif de cette année 2020, si je pose la question :  Le budget 2020 a-t-il été exécuté conformément aux prévisions ?  Je répondrai Non.  Non, mais Il ne pouvait pas l’être. 

Nous avons successivement voté à l’unanimité toutes les délibérations depuis janvier 2020, après les inondations catastrophiques de décembre 2019, Au fur et à mesure de la progression de la pandémie, et dans l’urgence des décisions à prendre suite à la tempête Alex.

Nous avons voté ces délibérations qui permettaient chaque fois de réorienter, de redéfinir les actions, les financements, de décider en urgence, de faire face.

J’ai été personnellement très sensible à l’esprit de solidarité qui a empreint notre assemblée cette année 2020.

Nous avons fait corps, toutes collectivités confondues, département, communes, agglos, et nous continuons, parce que ce n’est pas fini.  voir :  Inter MLGourdon CD 16 avril 2021.pdf

Jean-Raymond VINCUGUERRA quittera la vie poltique en juin : "Être opposant ce n’est pas de la posture, c’est de la pédagogie"

jr 16-04-2021.jpg

"Au moment de quitter la vie politique je voulais apporter cet éclaircissement. L’aventure a duré 23 ans, elle a été passionnante, je l’ai vécue en côtoyant pas mal d’élus et d’acteurs politiques différents, quels qu’ils soient, proches ou adversaires, je les remercie tous, et souhaite à toutes celles et tous ceux qui vont continuer, de trouver dans l’action politique le même bonheur que moi.

Et une mention spéciale pour les services départementaux : toujours disponibles et très compétents ; grand merci à eux" voir : Inter JRV bilan de 23 ans AD 16-04 2021.pdf

Jean-Raymond Vinciguerra s’est abstenu sur le vote du Compte Administratif 2020. voir : Intervention JRV compte administratif.pdf

Autre Intervention en séance : Inter Rapport 10 aide aux collectvités JRV.pdf

 

18/12/2020

Budget 2021 : Unanimité de mise sur le vote du budget de crise du département

visio ssession -18-12-20.jpgLes crises s’enchaînent depuis le début de l’année 2020 sur les Alpes-Maritimes et mettent en lumière la solidité des services publics « à la française » et parmi eux ceux du Département en charge des solidarités sociales et territoriales. Face aux circonstances exceptionnelles actuelles et à la très forte adversité, la solidarité est de mise et les élus du groupe Socialiste et Ecologiste soutiennent l’action menée par le Département. voir : Intervention BP ML Gourdon 18-12-2020.pdf 

 2020 aura vu le département agir tous les fronts :

- trouver des masques pour faire face à la crise sanitaire d’abord, apporter des soutiens financiers aux personnels de santé, aux artistes, aux petits commerces et entreprises pourvoyeuses d’emploi local très dépendant du tourisme afin de les aider à s’adapter pour passer le cap difficile de cette année perturbée par la Covid-19.

- Renforcer la sécurité et soutenir les victimes du terrorisme qui a une nouvelle fois frappé notre territoire.

- déblayer les dégâts et reconstruire des routes et des ponts pour désenclaver les habitants des vallées sinistrées et leur porter secours. Des travaux très importants sont en cours.

L’avenir de nos territoires se construit aujourd’hui et devra tenir compte du réchauffement climatique.  L’ensemble des Alpes-Maritimes, si bien nommé, est devenu une zone à risques. C’est à cette échelle que la reconstruction en amont et les nouveaux projets en aval, sur la plaine du Var notamment, devraient être repensés, voire revus pour assurer la sécurité sur le long terme.

Nous sommes prêts à participer à cette réflexion.

Face à la souffrance des personnes et des territoires touchés par ces crises, c’est la solidarité qui s’impose.

marie louise gourdon,budget 2021 consil departemental des alpes-maritimes,jean raymond vinciguerra