Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/09/2013

Réponse de Marc Concas sur l'affaire du bijoutier de Nice

concasInterpellé sur son site par une internaute, Marc Concas, Avocat et Président du groupe socialiste du Conseil Général répond sur l' affaire du bijoutier de Nice.

 

16/05/2013

1 107 « emplois d’avenir » pourraient être créés dans notre département d’ici la fin de l’année 2013

marc concas, emplois avenir,cg06Ils donnent une première expérience professionnelle à des jeunes entre 16 et 25 ans (jusqu’à 30 ans pour les handicapés) sans diplôme ou peu qualifiés en assurant un salaire égal au SMIC pendant une à trois années.
 
Aidés fortement par l’Etat, ils sont créés par les collectivités ou les associations.
 
En réponse à l’appel du Gouvernement, le Cg 06 a recruté dans le cadre du «service civique» des jeunes titulaires du Baccalauréat, pour une rémunération de 540 € par mois et une durée de 6 mois.
 
La réponse est inadaptée face aux besoins. Le chômage des jeunes atteint 22.7 % contre 9.4 % pour le reste de la population, 120 000 d’entre eux sortent chaque année de l’école sans qualification.
 
Nous demandons au Conseil Général de ne pas freiner l’action du Gouvernement et d’accompagner sans arrière-pensée sa volonté d’insertion professionnelle des jeunes en leur ouvrant des «emplois d’avenir  Cg 06»
 
Marc Concas
Président du Groupe Socialiste, Radical et Écologie
expression du groupe PSRE Cg06

17/04/2013

Attention aux trous dans la nappe !

ikea,plaine du var,cg06Annonçant l’arrivée des 40 000 m² de surface commerciale d’IKEA dans la plaine du Var, Ch Estrosi, Président de la Métropole, explique l’objectif de l’Ecovallée : préserver l’agriculture et la biodiversité. L’exemplarité écologique passerait notamment par 1 500 places de parking créées  en souterrain, à côté de celles du Grand stade.

 

Cet argument BETON écrase allégrement les recommandations de l’actuel Schéma d’ Aménagement et de Gestion de l’Eau (SAGE) de la plaine du Var qui déjà « pour répondre aux problématiques posées pour la ressource en eau souterraine, pollution ou pénurie du fait de la pression urbaine et économique, de la sécheresse, du mauvais fonctionnement physique du lit du fleuve, définit un espace de préservation de la ressource.. (qui)  permet à la ressource souterraine de conserver son niveau d’abondance et de qualité actuel. Il s’étend de pied de coteau à pied de coteau». Boire ou construire, il faut choisir !

 

De son côté, pour accélérer l’aménagement de la plaine du Var dans l’espace temps du mandat du Maire de Nice, E.Ciotti, Président du Conseil Général, a dernièrement pris la très lourde responsabilité d’accepter le transfert par l’État au Département de la propriété du fleuve.

 

En conséquence, les réparations liées à ses débordements ne relèveront plus de la solidarité nationale mais reposeront sur les contribuables du département. Or, toute nouvelle construction venant contrarier l’écoulement du Var est une prise de risque supplémentaire. Il est prévu dans la convention que la Métropole prenne sa part de responsabilité en ce qui concerne les coteaux. Il serait temps que cette convention soit signée par le Président de la Métropole et le Président du Conseil Général dont les mandats seront peut-être achevés lorsque le problème surviendra dans une plaine du Var totalement urbanisée.

 

08/03/2013

Lourdes menaces sur les Foyers de Jeunes Travailleurs (FJT) du département

cuiotti,concas,gourdon,fjt 06A l'instar de tous les Conseils Généraux de France, l'aide aux jeunes en difficulté (intégrant celle aux FJT) fait partie des "Missions et Politiques" du département.

A ce titre, elle figure, comme chaque année, au rapport d'activité du Conseil Général 06 (voir le dernier rapport d'activité 2011).

 

Le budget 2013, malgré une baisse des crédits, n'a pas remis en cause l'aide aux FJT. 

 

Pourtant, dès janvier les craintes les plus vives se sont manifestées. Marie-Louise Gourdon est intervenue lors de la Commission Permanente du 14 février.

 Le Président Ciotti a annoncé la réduction de la subvention du Conseil Général aux FJT aboutissant à sa suppression totale en 2015.

Marc Concas vient d'adresser le courrier suivant au Président du Conseil Général : Ciotti-FJT2013.pdf

14/02/2013

Les dossiers et subventions votés le 14 février

subventions2013 cg 06,fleuve var,ticket à 1euro,concas,damiani,vinciguerra;gourdon,mottardLes gros dossiers de la commission permanente :

transfert domanialité fleuve Var14-02-2013.pdf : après avoir demandé le report de ce dossier à la prochaine réunion, le groupe s'est abstenu sur le vote. En effet, le transfert de domanialité de l'Etat au département est une très lourde responsabilité et son partage avec la Métropole NCA n'est pas clairement fixé. Il n'est pas précisé que la Métropole accepte le principe du transfert des vallons et les modalités financières ne sont pas arrêtées.

ticket à 1 euro-14-02-2013.pdf : Le Département qui prenait en charge 50 % du surcoût lié à ce dispositif se désengage. Il prendra en charge 25 % du surcoût au titre de 2012 et ne renouvellera pas l'opération ultérieurement. Les agglomérations devront prendre la suite financièrement ou c'est la fin du ticket à 1 euro.

Les subventions

subventions FDI14-02-2013.pdf

subvention congres14-02-2013.pdf

aides fetes traditionnelles.pdf

subvention tourisme 14-02-2013.pdf

subvention eau 14-02-2013.pdf

Subventions culturellesfév2013(1).pdf

Subventions culturellesfév2013(2).pdf

Subventions culturellesfév2013(3).pdf

 

 

 

 

31/10/2012

Le 1 novembre 2012, les nouveaux « Emplois d’avenir » entrent en vigueur

 

emplois avenir.pngCommuniqué Marc CONCAS

Ce dispositif donne une chance aux jeunes en difficulté en leur offrant une première expérience professionnelle et une formation. Il concerne les jeunes de 16 à 25 ans (30 ans pour les personnes handicapées), sans diplôme, ou titulaire d’un CAP/BEP en recherche d’emploi depuis 6 mois sur les 12 derniers mois.

Les employeurs potentiels sont les associations, les collectivités locales mais aussi les entreprises privées. L’aide de l’Etat est importante : 75% du Smic pour les « Emplois d’Avenir » créés par les associations, les mairies, les départements, les régions, les agglomérations... 35% pour ceux créés par les entreprises. 

Alors que le chômage des jeunes progresse fortement, nous souhaitons que les députés UMP des Alpes-Maritimes, notamment Eric CIOTTI et Christian ESTROSI qui ont voté contre la loi à Paris sauront retrouver une fois de retour dans leur département les voix de la justice de l’intérêt général en ouvrant au Conseil Général, à la Métropole Nice cote d’Azur et dans les villes du département de nombreux « Emplois d’Avenir » au bénéfice de nos jeunes.

Informations : http://travail-emploi.gouv.fr/emplois-d-avenir,2189

13/08/2012

IBM-Lettre du groupe à A-Montebourg

IBM, la gaude,,concas,gourdon,vinciguerra,damiani,mottardComme annoncé par Marie-Louise GOURDON lors du rassemblement du 9 août Nice-matin10-08-2012-IBM.pdf , le Groupe vient de saisir Arnaud Montebourg, Ministre du redressement productif : A-MONTEBOURG-IBM-La Gaude-Sofia.pdf

 

03/08/2012

Recours gracieux du collectif Linge 2 du tramway de Nice

tramway nice ligne 2,concas,collectif ligne2Dans le cadre du projet d’extension du réseau du tramway de NICE, la Communauté Urbaine NICE COTE D’AZUR devenue METROPOLE NICE COTE D’AZUR depuis le 1er janvier 2012, entend réaliser une seconde ligne « ouest-est », qui comprend une partie aérienne à l’ouest, et une partie souterraine à l’est.

Les enquêtes publiques se sont déroulées entre le 12 Décembre 2011 et le 20 Janvier 2012 et le rapport et les conclusions de la Commission d’enquête publique ont été rendus le 15 Mars 2012. La Commission d’enquête publique a émis trois réserves et six recommandations sur l’utilité publique du projet ainsi que trois recommandations formulées sur ses emprises.

Par une délibération n° 18.15 du 13 Avril 2012, le conseil de la METROPOLE NICE COTE D’AZUR, a déclaré d’intérêt général le projet de réalisation de la ligne OUEST-EST du Tramway de Nice et des aménagements qui lui sont liés, et a décidé de lever les trois réserves formulées par la Commission d’enquête publique. C’est dans ce contexte que par arrêté en date du 15 Juin 2012, Monsieur le Préfet des Alpes-Maritimes a déclaré d’utilité publique le projet précité.

Par le présent recours gracieux, les requérants saisissent Monsieur le Préfet des Alpes Maritimes, et sollicite l’abrogation de l’arrêté du 15 juin 2012, pour l’ensemble des motifs ci-après exposés.

Lire la suite