Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2011

PLFSS 2012 : Pétition de La Mutualité francaise

petition-mutuelle,PLFSS-2012Alors que le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) prévoit un coup de rabot sur les indemnités journalières d'arrêt maladie, et ponctionne lourdement les mutuelles, La mutualité Française lance une pétition appelant solennellement le gouvernement et le Parlement à renoncer au doublement de la taxe sur les contrats santé solidaires et responsables et à tout impôt sur la santé.

 

Cette taxation entraînera inéluctablement une augmentation du coût des contrats santé et aggravera donc les inégalités d’accès aux soins.

 

Elle intervient dans un contexte de crise sociale profonde au moment où près d’un Français sur trois déclare renoncer à des soins pour des raisons financières.

 

Elle est décidée alors que le taux de remboursement par la Sécurité Sociale des soins de ville pour la très grande majorité des assurés sociaux est tombé à 55%, ce qui est inacceptable, et que bénéficier d’une couverture complémentaire est devenu indispensable.

Voir la pétition    et   signer la pétition  

22/09/2011

Les dossiers et subventions votés lors de la Commission permanente du 22 septembre

conseil-general-alpes-maritimes,subventions-2011Plusieurs gros rapports dans cette CP :

Dossiers d'aménagement du territoire :

plan dechets,contrats d'objectifs epci-sept2011.pdf : abstention du groupe socialiste, radical et écologiste sur ce dossier ainsi que sur celui de la ferme solaire de Saint-Auban

programme travaux Campus STIC Sophia sept2011.pdf

convention transfert de domanialité fleuve Varsept2011.pdf : Abstention du groupe  sur ce dossier. le risque financier pour le département serait trop lourd en cas de débordement des digues.

aménagement routier A8 St Laurent-St Augustin CG-Escota-sept2011.pdf

Convention ville Mougins et Ecole de danse Rosella Hightower-sept2011.pdf

especes naturels sensibles autorisation chasse sept2011.pdf

aide au maintien personnel de santé Haut Pays-sept2011.pdf

adhésion du Cg au CEPRI-sept2011.pdf : abstention du groupe : groupe de pression

Aides et subventions 

subvention-congres-sept2011.pdf : abstention du groupe, certaines dépenses n'étant pas jugées indispensables..

subventions-Fonds départemental d'intervention sept2011.pdf 

subventions sportives-jeux francophonie-sept2011.pdf

subventions securité fetes traditionnelles sept2011.pdf

programme aides Agence de l'eau sept2011.pdf

subventions aux communes et epci-sept2011.pdf

14/09/2011

Dates à retenir : Commission permanente du Conseil Général et demandes de subventions 2012

conseil-general-alpes-maritimes,commission-permanente

La prochaine Commission Permanente aura lieu le 22 octobre 2011.

Attention : les demandes de subventions 2012 doivent être déposées avant le 30 octobre 2011.

Voir : dossier demande de subvention en ligne

29/08/2011

CG 06 : la gestion erratique des ressources humaines

Ciotti,Estrosi,Cg06,emplois Conseil Général Alpes MaritimesAlors que les chiffres du chômage sont mauvais, que la situation de l'emploi est pire qu'en 2000 et alors que les Présidents Estrosi et Ciotti ont laissé dériver les effectifs du Conseil Général entre 2005 et 2009 (+1 926 agents en 4 ans)Evolution des effectifs du Cg06.pdf le Président Ciotti se félicite aujourd'hui de la suppression en 3 ans de 601 agents devenus semble-t-il surnuméraires.

Lors de l'annonce du plan de 21 millions d'économie du Conseil Général, il précise "4 millions d’euros proviendront de la réduction de la masse salariale : l’objectif de ramener l’effectif à 4500 agents est accéléré. Nous l’avions annoncé  pour 2014, il sera atteint dès 2012. En cas de départ à la retraite, nous irons au-delà du non remplacement d’un agent sur deux : le non remplacement devient la règle et le remplacement l’exception".

 

25/08/2011

Plan d’économie pour le département : Une farce de mauvais goût

CG06,Ciotti,Estrosi,Concas,dette cg Comme à son habitude, la majorité UMP du Conseil Général, peu soucieuse du respect des formes démocratiques, vient en plein été de présenter "un plan d'économies de 21 millions d'euros pour l'année 2012" lors d’une conférence de presse ouverte aux seuls élus de la majorité, et tenue une heure avant l’annonce du plan de rigueur du Premier Ministre.  

Il faut « montrer l’exemple » selon Eric Ciotti et « gérer l’argent public de façon efficiente..». Il convient cependant de regarder la réalité en face : l’envolée de l’endettement du Conseil Général depuis 2004 n'est due qu'à la seule gestion du tandem Estrosi-Ciotti. L’encours de la dette du Conseil Général (capital des emprunts restant dû) n’a jamais été aussi haut, soit 999.6 Millions d’euros en 2010 alors qu’il n'était que de 151.4 M€ en 2004, au début de la Présidence Estrosi.

Qu’Eric Ciotti et sa majorité revendiquent aujourd’hui 21 Millions d’euros d’économies, alors qu’ils ont multiplié la dette par 6,6 en l’espace de 6 ans, relève de la farce de mauvais goût.

 Encours de detteCg06.pdf

Marc CONCAS

Président du Groupe Socialiste Radical et

Ecologiste du Conseil Général des Alpes

Maritimes

 

 

 

27/07/2011

L'envolée de la dette et des déficits publics de 1981 à 2010 - Le Monde 27 juillet

dette et déficit publics 1981-2010

 

 

 

 

1553239_5_4b8a_la-dette-et-le-deficit-publics-francais-de...

  

Rubrique : les rapports de l'Eté

rapport de la cour des comptes Elysée 2011Parmi les rapports à lire sur la plage ou ailleurs cet été, il y celui de la Cour des comptes sur la gestion de l'Elysée qu’elle juge «plus rigoureuse», des améliorations pouvant cependant être apportées du côté des charges et de la transparence.

 

Les dépenses des services de la présidence ont été «réduites de 113,6 millions d'euros à 112,2 millions d'euros entre 2008 et 2010».

 

La Cour nous fait découvrir le quotidien de la vie du palais en se penchant sur le coût des voyages, celui de l'A330 présidentiel mais aussi sur le coût des repas de la cantine administrative rapport cour des comptes Elysée 2011.pdf

 

21/07/2011

Les collectivités locales et la loi de 1905 -précisions du Conseil d'Etat

loi de 1905,Conseil d'Etat loi de séparation Eglises et Etat

Par cinq décisions du 19 juillet 2011, le Conseil d’État a apporté d’importantes précisions sur la façon dont il convient d’interpréter la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l’Etat.

 

 

 Le Conseil d’État a rappelé que les collectivités publiques peuvent seulement :

- financer les dépenses d’entretien et de conservation des édifices servant à l’exercice public d’un culte dont elles sont demeurées ou devenues propriétaires lors de la séparation des Eglises et de l’Etat ;

- ou accorder des concours aux associations cultuelles pour des travaux de réparation d’édifices cultuels.Il leur est en revanche interdit d’apporter une aide à l’exercice d’un culte.

Lire la suite