Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/04/2015

Séance d'installation dans les commissions et organismes - 24 avril 2015

20150402-CG06-installationDSC05668.jpg

Marie-Louise GOURDON et Jean-Raymond VINCIGUERRA participeront aux commissions et organismes suivants :

Commissions et organismes -24 AVRIL 2015.pdf

10/04/2015

INFO 06 - Installation des élus du Groupe Socialiste et Ecologiste-Avril 2015

Le Conseil Départemental est avant tout une collectivité de proximité avec ses compétences axées sur les solidarités humaines et territoriales.

Notre Assemblée élue pour 6 ans change de visage. L'objectif de Parité est enfin atteint 50 %. Les femmes élues vont apporter leur talent et leurs compétences.

Jean-Raymond Vinciguerra et moi-même formons le Groupe Socialiste et Écologiste. Nous continuerons à travailler aux services des habitants du département sans rien renier des convictions profondes qui nous animent.

Le message porté par le coup de semonce du score d’un parti extrême ces 22 et 29 mars doit être analysé et entendu.

Les débats politiques sont parfois loin de l'essentiel.  L'avenir peut se construire autrement, à partir d'un modèle démocratique moins partisan, plus participatif, plus intelligent, plus constructif.

Ce modèle est exigeant, mais il peut fonctionner si on prend la peine de le mettre en place. Il y a là une urgence démocratique.

 

Marie-Louise GOURDON

 

Présidente du Groupe Socialiste et Écologiste

http://groupe-socialiste-alpes-maritimes.blogspirit.com

02/04/2015

Séance d'installation de la nouvelle Assemblée départementale

marie louise gourdon,jean raymond vinciguerraLe Conseil Départemental est avant tout une collectivité de proximité avec ses compétences axées sur les solidarités humaines et territoriales.

Notre Assemblée élue pour 6 ans change de visage. L'objectif de Parité est enfin atteint 50 %. Les femmes élues vont apporter leur talent et leurs compétences.

Jean-Raymond Vinciguerra et moi-même formons le Groupe Socialiste et Ecologiste. Nous continuerons à travailler aux services des habitants du département sans rien renier des convictions profondes qui nous animent.

Après la Parité, un autre combat est à mener. Le message porté par le coup de semonce du score d’un parti extrême ces 22 et 29 mars doit être analysé et entendu.

Les débats politiques sont parfois loin de l'essentiel.  L'avenir peut se construire autrement, à partir d'un modèle démocratique moins partisan, plus participatif, plus intelligent, plus constructif.

Ce modèle est exigeant, mais il peut fonctionner si on prend la peine de le mettre en place. Il y a là une urgence démocratique.

 

Marie-Louise GOURDON

Présidente du Groupe Socialiste et Écologiste

 

Intervention Présidente du Groupe Socialiste et écologiste.pdf

 

29/03/2015

Elections départementales 29 mars

departement06.jpg Les résultats du second tour

26/03/2015

Résultats du 1er tour des départementales - 22 mars 2015

 departement06.jpg

 

 

 

Ici

12/03/2015

Les compétences des collectivités stabilisées - vote en 1ere lecture de la Loi NOTRe

NOTReLa suppression de la compétence générale de compétence des régions et des départements permettra  plus de lisibilité de l’action des collectivités. 

Les régions seront responsables de la stratégie d’aménagement du territoire et de développement économique. Elles détiendront seules la compétence pour définir les régimes d’aides aux entreprises. Elles seront également en charge des  mobilités, les compétences des départements en matière de transports interurbains et de transports scolaires leur étant transférées.

Les conseils départementaux demeurent pleinement responsables des compétences de solidarité qu’ils assurent pleinement aujourd’hui, notamment en faveur des personnes âgées, des familles et des personnes handicapées. Les solidarités territoriales exercées par les conseils départementaux sont renforcées car leur action de proximité est cruciale dans de nombreux territoires ruraux. C’est pourquoi la gestion des collèges et des routes  demeurera de  la  compétence des départements.

Par ailleurs, les députés ont approuvé la montée en puissance progressive de l’intercommunalité par l’adoption du seuil de 20 000 habitants. Le débat a permis de faire adopter des dérogations pour les zones de montagne et les territoires peu denses, avec un seuil minimal à 5 000 habitants. Les intercommunalités de plus de 15 000 habitants issues d’une fusion depuis le 1er janvier 2012 n’auront pas d’obligation d’évoluer immédiatement. Les compétences des intercommunalités seront élargies en matière de développement économique, de tourisme, de gestion des déchets, d’assainissement et d’eau.

Communiqué 1er Ministre

communiqué ADF

communiqué AMF

11/03/2015

Elections départementales dans les Alpes-Maritimes

departementales.jpgles candidats dans votre canton

28/09/2014

Marc Daunis réélu Sénateur Socialiste des Alpes-Maritimes

Les grands électeurs des Alpes-Maritimes ont fait le choix d’offrir à notre département une respiration démocratique, aussi « modeste » soit-elle, face à un pouvoir confisqué en de trop rares mains !

Le scrutin des élections sénatoriales de dimanche nous a démontré que les querelles stériles et les logiques d’appareils ne suffisent plus dès lors qu’il s’agit de l’avenir de notre territoire !

Ne nous cachons pas la vérité : les résultats d’hier sont un véritable camouflet de la politique politicienne du « clan Estrosi-Ciotti » qui se voyait déjà réaliser, si ce n’est le « grand schlem », au moins l’envoi de 4 sénateurs à la Haute Assemblée..

 Les déclarations, parfois empreintes d’amertumes des ténors locaux de l’UMP, sont sans ambiguïté : notre seule présence leur est insupportable et forcément illégitime.

Il est regrettable que la liste Front de gauche abonde dans le même sens, à leurs côtés…

Mais permettez-moi de partager avec vous aujourd’hui cette fierté pour notre département.

J’ai conscience de la responsabilité qui m’incombe en tant que seul sénateur de gauche dans les Alpes-Maritimes…

Je m’attèlerai au travail qui nous attend, dans un Sénat où la majorité est désormais repassée à droite, avec toujours le même engagement et la même force pour défendre les valeurs que nous partageons.

 Je reste naturellement à votre disposition et à votre service.

 Amitiés fidèles,

 Marc Daunis.