Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2013

Lourdes menaces sur les Foyers de Jeunes Travailleurs (FJT) du département

cuiotti,concas,gourdon,fjt 06A l'instar de tous les Conseils Généraux de France, l'aide aux jeunes en difficulté (intégrant celle aux FJT) fait partie des "Missions et Politiques" du département.

A ce titre, elle figure, comme chaque année, au rapport d'activité du Conseil Général 06 (voir le dernier rapport d'activité 2011).

 

Le budget 2013, malgré une baisse des crédits, n'a pas remis en cause l'aide aux FJT. 

 

Pourtant, dès janvier les craintes les plus vives se sont manifestées. Marie-Louise Gourdon est intervenue lors de la Commission Permanente du 14 février.

 Le Président Ciotti a annoncé la réduction de la subvention du Conseil Général aux FJT aboutissant à sa suppression totale en 2015.

Marc Concas vient d'adresser le courrier suivant au Président du Conseil Général : Ciotti-FJT2013.pdf

05/03/2013

INFO 06 : Les femmes, le sport et le foot -2013

 

 

 femmes et sports.jpgL’OGC Nice attire en moyenne 9 407 spectateurs par match. Avec 35 000 places, le nouveau stade sera surdimensionné mais conforme aux critères d’homologation imposés par les instances nationales du football. Le département verse 20 millions d’€, ce qui représente beaucoup d’argent, vu les restrictions budgétaires actuelles.

Qu’en est-il des femmes ?

Elles ne représentent que 2 % des licenciées du football et vont peu ou pas au stade. Nous souhaitons que les équipes féminines soient encouragées et soutenues dans les clubs, que les subventions du Conseil Général soient soumises à quelques conditions de féminisation et de formation aux valeurs éducatives du sport.

Le regard différent que les femmes portent sur la pratique sportive, moins tourné vers la compétition, plus associé à la recherche de l’épanouissement personnel et à l'amélioration du « mieux vivre ensemble », peut apporter d'autres pratiques et changer les mentalités dans ce milieu.

Marie-Louise GOURDON

Conseillère Générale des Alpes-Maritimes

Adjointe au Maire de Mouans-Sartoux

Vice Présidente du Pôle Azur Provence

 

 

JOURNAL 06 - Un département plus visible et plus lisible-2013

binome-JRV-MLG.jpgA partir de mars 2015, les habitants des Alpes-Maritimes seront bien représentés grâce au respect de 2 principes constitutionnels : la parité et l’égalité démographique.artement de la Moselle : 1 045 066 habitants

Avant la réforme

Nombre de cantons : 52 = 52 élus (1 par canton soit 7 femmes et 45 hommes)

Population moyenne par canton : 20 745 habitants

Canton le moins peuplé Saint Martin de Vésubie : Eric Ciotti représente 1 473 hab

Canton le plus peuplé : Mougins : Marie-louise Gourdon représente 46 237 hab

Après la réforme

Nombre de cantons : 27 = 54 élus (chaque canton sera représenté par 2 élus : 1 femme et 1 homme soit 27 hommes et 27 femmes)

Population moyenne par canton : 39 953 habitants (soit 1 élu pour 19 976 hab)

Canton le moins peuplé : Tourrette-Levens 30 592 habitants

Canton le plus peuplé : Le Cannet, 46 796 habitants

Le Département sera géré par le Conseil départemental composé de conseillères et de conseillers départementaux.

 

Marie-Louise GOURDON

Présidente du Groupe Socialiste, Radical, Écologiste et Apparenté

http://groupe-socialiste-alpes-maritimes.blogspirit.com

 

 

 

 

 

14/02/2013

Commission permanente 14 fevrier, suite...

subventions sport cg 06 2013, subvention 2013 cg06aides aux collectivités CP fév2013(1).pdf

aides aux collectivités CP fév2013(2).pdf

aides aux collectivités CP fév2013(3).pdf

subventions sport et jeunesse fév2013(1).pdf

subventions sport et jeunesse fév2013(2).pdf

subventions sport et jeunesse fév2013(3).pdf

subventions sport et jeunesse fév2013(4).pdf

subventions sport et jeunesse fév2013(5).pdf 

Les dossiers et subventions votés le 14 février

subventions2013 cg 06,fleuve var,ticket à 1euro,concas,damiani,vinciguerra;gourdon,mottardLes gros dossiers de la commission permanente :

transfert domanialité fleuve Var14-02-2013.pdf : après avoir demandé le report de ce dossier à la prochaine réunion, le groupe s'est abstenu sur le vote. En effet, le transfert de domanialité de l'Etat au département est une très lourde responsabilité et son partage avec la Métropole NCA n'est pas clairement fixé. Il n'est pas précisé que la Métropole accepte le principe du transfert des vallons et les modalités financières ne sont pas arrêtées.

ticket à 1 euro-14-02-2013.pdf : Le Département qui prenait en charge 50 % du surcoût lié à ce dispositif se désengage. Il prendra en charge 25 % du surcoût au titre de 2012 et ne renouvellera pas l'opération ultérieurement. Les agglomérations devront prendre la suite financièrement ou c'est la fin du ticket à 1 euro.

Les subventions

subventions FDI14-02-2013.pdf

subvention congres14-02-2013.pdf

aides fetes traditionnelles.pdf

subvention tourisme 14-02-2013.pdf

subvention eau 14-02-2013.pdf

Subventions culturellesfév2013(1).pdf

Subventions culturellesfév2013(2).pdf

Subventions culturellesfév2013(3).pdf

 

 

 

 

05/02/2013

JOURNAL INFO 06 : Nous voulons revoir le panneau « Alpes-Maritimes »

 lombarde,cols,alpes-maritimes,gourdon,bonetteNous voulons revoir le panneau « Alpes-Maritimes » à toutes les entrées du département !

Heureusement, le Col de la Bonette-Restefond est fermé une grande partie de l’hiver !

Ainsi les touristes fréquentant nos belles stations de ski entrent dans le département par des routes où le panneau « Alpes-Maritimes » figure toujours à coté de celui de la Région.

Ce n’est hélas plus le cas partout.

Ainsi du col de La Bonette ou de La Lombarde, les touristes ne savent plus qu’ils entrent dans notre département mais uniquement dans la Métropole Nice Côte d’Azur.

Nous sommes tous attachés à notre département. Il faut corriger cette absence avant l'été.

Marie-Louise GOURDON

Présidente du groupe socialiste, radical,

écologiste et apparenté

Conseil Général des Alpes Maritimes

 

 

http://groupe-socialiste-alpes-maritimes.blogspirit.com

 

31/01/2013

PEDMA 06 - Note de position de Jean-Raymond Vinciguerra et Marie-Louise Gourdon

 

vinciguerra,gourdon,cg06,pedma 06,Il est impossible de réduire le tonnage incinéré avec des contrats de Partenariat Public Privé qui impliquent des livraisons minimum de déchets aux équipements de traitement.

Il est tout aussi impossible d’atteindre les quotas de valorisation matière des OMM imposés par les directives européennes et la législation tout en fournissant des quantités minimales imposées à des fours obsolètes qui ne supportent pas des hauts PCI.

Le but étant de respecter les dispositions législatives en matière de recyclage matière des déchets, et d’anticiper les évolutions de la réglementation.

des solutions existent pourtant Dechets- Note de positionJRV-MLG.pdf


16/01/2013

Le SIVADES abandonne un projet d'incinérateur mais la partie n'est pas gagnée

incinerateur grasse,vinciguerra,sivades

Le SIVADES abandonne un projet de traitement que nous combattions, c’est une bonne nouvelle, pour autant il ne faut surtout pas laisser croire que la partie est gagnée.
Les "solutions" avancées par les membres du comité syndical du SIVADES méritent d’être éclaircies.

Appeler le Conseil Général à la rescousse c’est demander à brûler ailleurs ce qu’on renonce à brûler ici. Les populations concernées à Antibes-Vallauris et à l’Ariane ne l’accepteront pas et c’est parfaitement légitime.

S’en remettre au Conseil Général, c’est accepter à terme l’application de son Plan des Déchets qui prévoit toujours un centre de valorisation thermique, donc un incinérateur, à l’ouest du département.

Le revirement de Monsieur Leleux, qui, depuis quelques jours affirme qu'il refuse  l’incinération - brûlant en quelque sorte ce qu’il a adoré – et qui, dans le même temps, rejette l’installation d'un centre de compostage sur le site où il avait accepté, sans réserve, un incinérateur, nous interroge : serait-il à nouveau favorable à l’implantation (de quoi ?) aux Roumiguières ?

Le plan des déchets est l’objet d’un recours auprès du Tribunal Administratif, nous ne le retirerons pas.

Nos propositions alternatives visent un meilleur respect de la loi en matière de gestion des déchets et de recyclage réel. Pour y parvenir il faut convaincre nos décideurs départementaux que bien des habitudes doivent être abolies, comme la collecte des déchets en mélange ou les centres de traitements massifs et très centralisés qui, au prétexte d’économie d’échelle ne sont que des solutions de facilité pour les prestataires de services et produisent de piètres résultats.Le forum associatif départemental des déchets va se réunir la semaine prochaine afin d’élaborer une réponse commune des associations de riverains et de défense de l’environnement à ce problème qui est départemental.

Ceux qui souhaitent diviser les associations n'y parviendront pas.

Jean-Raymond VINCIGUERRA