Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2015

JOURNAL INFO 06 - Intempéries du 3 octobre 2015

intempéries 3 octobre 2015,departement,secoursSamedi 3 octobre, les violents orages et les pluies diluviennes qui se sont abattus sur notre département ont laissé un bilan considérable : 20 morts, des centaines de personnes sinistrées et des millions d’€ de dégâts.

Les habitants frappés ont pu constater avec fierté et soulagement l’efficacité des secours et le bon fonctionnement des services publics dans notre pays, notre région, notre département, nos communes : pompiers, gendarmes, policiers nationaux et municipaux, agents de Force 06 et des comités d’action communales, tout comme le dévouement des bénévoles d’associations comme la Croix Rouge ou des simples anonymes venus parfois de loin.

Le constat réalisé par le Président de la République venu dimanche 4 octobre a permis le classement en état de catastrophe naturelle pour 14 communes, dès mercredi 7.

Après cette étape essentielle marquant la solidarité nationale, le département, la région, les intercommunalités apportent leur aide aux communes et à leurs habitants. Les premières mesures ont été prises, le chemin de la réparation sera long.

Passé le temps de l’urgence et de l’émotion, cet élan de solidarité doit s’inscrire dans le temps et être l’occasion pour les décideurs et bâtisseurs locaux de réfléchir pour transformer et sécuriser l’avenir de ce territoire fragile soumis à de multiples risques.

 

Marie-Louise GOURDON – Jean-Raymond VINCIGUERRA

Conseillers départementaux des Alpes Maritimes

http://groupe-socialiste-alpes-maritimes.blogspirit.com

 

19/06/2015

JOURNAL INFO 06: L'éducation artistique et culturelle : une priorité pour la jeunesse-juin2015

 

Le département des Alpes-Maritimes consacre des sommes importantes à l’action culturelle  (depuis 5 ans, 19 millions d’€ (M€) sont inscrits en moyenne au budget initial, 16 M€ sont réalisés en moyenne). 

Le festival « C’est pas Classique » et les « Soirées Estivales »  sont les fleurons de cette action. Ils  constituent un atout important notamment pour le tourisme et l’économie artistique du département.

Aujourd’hui, l’éducation artistique et culturelle des jeunes est plus que jamais une priorité car c’est au travers de la culture que nous préparons le monde pour les générations futures. Personne ne doit demeurer à l’écart de cette culture, car c’est elle qui assure la cohésion de notre communauté nationale.

Suite aux attentats, le Gouvernement a décidé de renforcer le plan en faveur de l'éducation artistique et culturelle en donnant la priorité aux pratiques artistiques collectives dès le plus jeune âge, ainsi que l'éducation aux médias et à l'information.

Avec le soutien des communes, la loi de refondation de l'école de 2013 permet chaque jour, à plus de jeunes d'accéder à la culture sous toutes ses formes et de développer une pratique artistique.

Il est important que le Département, en charge des collèges, poursuive sa politique culturelle en direction des jeunes.

Marie-Louise GOURDON

Présidente du Groupe

Socialiste et Ecologiste

http://groupe-socialiste-alpes-maritimes.blogspirit.com

 

 

05/05/2015

Schéma Départemental Cyclable 06-05/05/2015

piste cyclable.jpgEn mai 2015, le Schéma Départemental Cyclable 06 aura 10 ans. 

Établi pour favoriser le changement d’habitude et réduire les difficultés dans les déplacements quotidiens, il projetait d’aménager 278 km de réseau structurant de pistes et bandes cyclables sur le département, de manière continue, confortable, homogène et sécurisée permettant notamment aux cyclistes de rejoindre les réseaux des intercommunalités et des communes.

Il prévoyait un montant d’investissements de 50 millions d’€.

À un an de cet anniversaire, l’évaluation de ce plan doit être l’occasion pour le Conseil Général, en lien avec les intercommunalités et les communes, de relancer la dynamique autour des déplacements doux et la lutte contre la pollution.

Il reste encore à faire notamment pour résorber les discontinuités cyclables, déployer un stationnement vélo facilité, sécurisé et peu onéreux pour l'usager, développer des services vélos et l'intermodalité avec les transports en commun.

Marie-Louise GOURDON

Présidente du Groupe Socialiste, Radical et Ecologiste et Apparentés

Conseil Général des Alpes Maritimes

http://groupe-socialiste-alpes-maritimes.blogspirit.com

27/04/2015

Une sécurisation éléctrique des Alpes-Maritimes toute nucléaire

JR.jpgNice Matin s'est fait l'écho de la mise en place du "filet de sécurité" électrique des Alpes-Maritimes et du Var. NM 2015-04-22 Filet de sécurité.jpg

PETIT RAPPEL : la réglementation en matière d'alimentation électrique est la suivante : 

 Toute ligne à très haute tension doit être doublée par une ligne qui a la même capacité de transport. 

Les Alpes-Maritimes disposent d'une seule ligne à 400Kv . Cette ligne devrait donc être doublée d'une seconde ligne qui permettrait une alimentation égale en cas de rupture (ça s'appelle la règle du N-1). 

La nouvelle ligne enterrée baptisée "filet de sécurité" est une ligne à 225 Kv qui ne peut pas acheminer la même puissance que la ligne existante à 400Kv.

Il s’agit d’une sécurisation partielle et il est faux de dire qu'elle rendra le même service que la ligne à 400Kv, notamment pour faire face aux heures de pointe de consommation  d'été et surtout d'hiver. 

Cet état de fait durera jusqu'à 2020-2025, lorsque existera une ligne aérienne à 400 kV de Manosque à Nice.

Mais le fond du problème n’est pas que l’on mégote sur les capacités d’alimentation ; en fait la nécessité de "tirer des lignes" à très haute tension sur des centaines de kilomètres est liée à la volonté de maintenir une logique de production centralisée d’électricité due au choix du tout nucléaire dans notre pays. Ce choix est fermement soutenu par un conglomérat de lobbyistes qui ne veulent pas sortir de leur position dominante et de leur rente de situation.

Le vrai problème est bien là et sa conséquence est la lenteur de l’évolution vers des productions décentralisées, éoliennes, solaires, géothermiques ou hydrauliques et la grande "timidité" à mettre en chantier la transition énergétique.

24/04/2015

Séance d'installation dans les commissions et organismes - 24 avril 2015

20150402-CG06-installationDSC05668.jpg

Marie-Louise GOURDON et Jean-Raymond VINCIGUERRA participeront aux commissions et organismes suivants :

Commissions et organismes -24 AVRIL 2015.pdf

05/11/2014

JOURNAL INFO 06-protéger la petite enfance, bien sûr ! et les générations futures ?

 

petite enfance.jpgFaute de construire les équipements de traitement des déchets qu’imposent le Grenelle de l’Environnement, nos descendants hériteront d’équipements dépassés et d’une montagne de mâchefers d’incinération.

A vouloir endiguer le Var à outrance pour recouvrir sa basse vallée d’immeubles d’affaires il ne restera plus de terrains pour accompagner le développement du futur, l’agriculture de proximité dont nos descendants auront besoin ne sera plus possible, sans parler de la réduction de la biodiversité.

Que l’on continue de saturer le département de grandes surfaces commerciales, il ne faudra pas attendre une génération pour devoir gérer des faillites en cascade et des friches commerciales à la reconversion très coûteuse.

Notre département est un territoire d’exception, mais l’exploiter de cette manière pour en tirer le profit immédiat maximum constitue une dérive affairiste qui compromet irrémédiablement son avenir et celui de nos enfants.

 

Jean-Raymond VINCIGUERRA

pour le groupe Socialiste Radical et Écologiste

http://groupe-socialiste-alpes-maritimes.blogspirit.com

 

09/09/2014

Sondage : Malgré la crise, 95% des Européens veulent proteger l'environnement

Union_europeenne_2007.jpgTrois ans après le dernier sondage Eurobaromètre similaire, l'intérêt des Européens pour l’environnement n’a manifestement pas faibli, malgré la crise économique. L'écrasante majorité des 28 000 personnes interrogées (95 %) estime la protection de l’environnement importante à titre personnel et de nombreux citoyens pensent qu’il est possible d'en faire davantage dans ce domaine.

Sondage les : points saillants

 

12/08/2014

Nombre de cas de Chikungunya et dengue /pas de cas autochtone

aedes.jpgDonnées de la surveillance renforcée en France métropolitaine en 2014

Du 1er mai au 8 août 2014