Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2018

MAG N°3 - Département 06 : Rentrée scolaire 2018-2019 dans les collèges

rentree scolaire collèges.jpgDes conditions d'accueil et de travail irréprochables dans les établissements publics, laïcs et gratuits, c’est possible grâce à la coopération de toutes les institutions : département, communes, intercommunalités..

Conseillers départementaux du canton, nous y travaillons toute l’année avec les maires de Grasse et de Mouans-Sartoux.

A Grasse, au collège Carnot, nous avons obtenu que toute la partie confort des élèves soit terminée avant la rentrée (plus de 210 000€ de travaux). Les bureaux de la vie scolaire, sont programmés pour  2019 ;

Au collège de Canteperdrix, rénové il y a 15 ans, il fallait reprendre des éléments essentiels : la cour, la cantine.

Aux Jasmins, construit il y a trente ans : reprise de peinture de la totalité des circulations et des structures extérieures, réfection du plateau sportif, de la salle d'informatique, ont été réalisées (plus de 300.000€ de travaux, sans compter 50.000€ de travaux de sécurisation : portail et clôtures…)

A Mouans-Sartoux,  l'aménagement du  petit bois « La Pièce Verte » au collège la Chênaie offre une vraie qualité de vie aux élèves dans un espace de détente, ainsi que la rénovation de l'œuvre de Philippe Ramette, artiste aujourd'hui très coté.  Ces aménagements ont été inaugurés  par le Président du Département et le Maire le 6 juillet. Des travaux de rénovation sont en cours cet été, ainsi que la création d'un potager bio par les élèves.

L’amélioration de l’accueil des élèves et des conditions de travail des enseignants est avant tout le fruit d’une concertation permanente avec les équipes de direction des collèges, les personnels techniques et administratifs  du département.

Nous souhaitons une excellente rentrée et une pleine réussite à tous nos élèves et à leurs enseignants.

 

Jean-Raymond Vinciguerra et Marie-Louise Gourdon

Pour le Groupe Socialiste et Écologiste

Canton Grasse sud- Mouans-Sartoux

 

23/05/2018

La pénétrante de Grasse fête ses 2 ans à 90 km-h

vinciguerra,penetrante,grasse,limitationMonsieur Jean-Raymond Vinciguerra se réjouit de cette limitation mais fait remarquer que presque personne ne la respecte. Ce qui est dommage car pour lui c'était une mesure de bon sens.

Voir l'article de Nice-Matin dans sa totalité :

la pénétrante fête ses 2 ans à 90 km-h-NM23-05-2018.pdf

25/01/2018

Penétrante Grasse : travaux entre Perdigon et J. Girard à 2020

penetrante,finition,grasse,vinciguerra,2020Jean-Raymond Vinciguerra prône son prolongement ou plutôt sa finition.

Le financement de cette  fininition n'interviendra pas avant 2020

Voir ci-dessous article de Nice-Matin du 25-01-2018

penetrante-grasse-NM 25-01-2018-JRV.pdf

13/12/2016

La grande oubliée du Contrat de Plan Etat-Région

jr vinciguerra,paoute,cper paca 2015-2020,cannes,grasse,departement 06

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NM 2016-12-10 JR-CPER.pdf

11/07/2013

Grasse : Funiculaire et patrimoine..

funicgrasse.jpgOutre son coût exorbitant, le projet de funiculaire de Grasse, tel qu’il est défini, met à mal un bien commun, un bien public : l’aspect du centre ville et son paysage. Ce centre ancien, nous avons la responsabilité de le transmettre aux générations futures en prenant la mesure de la symbolique des lieux.
Cette responsabilité,  individuelle et collective, nous alerte quant à l’irréversibilité des interventions sur le paysage.  Quelles sont les priorités ? Rendre Grasse plus accessible aux touristes ?  Oui ! Mais  défigurer le centre ville est un contresens.

vinciguerra,funiculaire,grasseMettre en débat le projet, se projeter dans la visualisation du centre ville de demain, avec images et simulations à l’appui, reste à faire. Il faut mettre autour de la table les acteurs, exposer les enjeux et trouver les arbitrages auprès des habitants et des riverains.
Respectueux de ces principes, nous avons fait savoir notre opposition à ce projet le 27 juin 2013, lors de la dernière séance publique du Conseil Général.

 

Jean-Raymond VINCIGUERRA

pour le groupe Socialiste Radical et Écologiste

31/01/2013

PEDMA 06 - Note de position de Jean-Raymond Vinciguerra et Marie-Louise Gourdon

 

vinciguerra,gourdon,cg06,pedma 06,Il est impossible de réduire le tonnage incinéré avec des contrats de Partenariat Public Privé qui impliquent des livraisons minimum de déchets aux équipements de traitement.

Il est tout aussi impossible d’atteindre les quotas de valorisation matière des OMM imposés par les directives européennes et la législation tout en fournissant des quantités minimales imposées à des fours obsolètes qui ne supportent pas des hauts PCI.

Le but étant de respecter les dispositions législatives en matière de recyclage matière des déchets, et d’anticiper les évolutions de la réglementation.

des solutions existent pourtant Dechets- Note de positionJRV-MLG.pdf


16/01/2013

Le SIVADES abandonne un projet d'incinérateur mais la partie n'est pas gagnée

incinerateur grasse,vinciguerra,sivades

Le SIVADES abandonne un projet de traitement que nous combattions, c’est une bonne nouvelle, pour autant il ne faut surtout pas laisser croire que la partie est gagnée.
Les "solutions" avancées par les membres du comité syndical du SIVADES méritent d’être éclaircies.

Appeler le Conseil Général à la rescousse c’est demander à brûler ailleurs ce qu’on renonce à brûler ici. Les populations concernées à Antibes-Vallauris et à l’Ariane ne l’accepteront pas et c’est parfaitement légitime.

S’en remettre au Conseil Général, c’est accepter à terme l’application de son Plan des Déchets qui prévoit toujours un centre de valorisation thermique, donc un incinérateur, à l’ouest du département.

Le revirement de Monsieur Leleux, qui, depuis quelques jours affirme qu'il refuse  l’incinération - brûlant en quelque sorte ce qu’il a adoré – et qui, dans le même temps, rejette l’installation d'un centre de compostage sur le site où il avait accepté, sans réserve, un incinérateur, nous interroge : serait-il à nouveau favorable à l’implantation (de quoi ?) aux Roumiguières ?

Le plan des déchets est l’objet d’un recours auprès du Tribunal Administratif, nous ne le retirerons pas.

Nos propositions alternatives visent un meilleur respect de la loi en matière de gestion des déchets et de recyclage réel. Pour y parvenir il faut convaincre nos décideurs départementaux que bien des habitudes doivent être abolies, comme la collecte des déchets en mélange ou les centres de traitements massifs et très centralisés qui, au prétexte d’économie d’échelle ne sont que des solutions de facilité pour les prestataires de services et produisent de piètres résultats.Le forum associatif départemental des déchets va se réunir la semaine prochaine afin d’élaborer une réponse commune des associations de riverains et de défense de l’environnement à ce problème qui est départemental.

Ceux qui souhaitent diviser les associations n'y parviendront pas.

Jean-Raymond VINCIGUERRA


03/10/2012

Kerry : les Conseillers généraux du Groupe saisissent A Montebourg

kerry,gourdon,vinciguerraLa Direction de l’entreprise grassoise a annoncé 77 licenciements sur 176 salariés. Le groupe Kerry qui a racheté l’entreprise le 1er décembre 2011 présente avant même la fin de la première année d’exercice un projet de réorganisation. Il est permis de s’interroger sur le bien fondé du motif économique évoqué.

Marie-Louise Gourdon et Jean-Raymond Vinciguerra qui suivent le dossier et soutiennent les salariés ont décidé de saisir le Ministre du Redressement productif :

.A-MONTEBOURG-KERRY-Grasse.pdf

Dans la presse :

Kerry Nice-matin 19-09-2012.pdf

Kerry-Nice-matin 27-09-2012.pdf

Kerry-Nice-matin 28-09-2012.pdf