Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2016

Pérennisation de l’accompagnement médico-psychologique des blessés et des témoins de l'attentat de Nice

attentat 14 juillet nice,psychologue rembourse 50€,10 seances

Deux mois après l’attentat de Nice, Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales et de la Santé, renforce les moyens mobilisés pour pérenniser l’accompagnement médico-psychologique des blessés et des témoins. Le dispositif initialement mis en place doit désormais évoluer pour répondre, dans la durée, aux besoins des victimes : un suivi à la fois accessible, pérenne et spécifique, notamment pour les enfants et les adolescents. Le nouveau dispositif s’appuie sur le renfort de professionnels spécialisés. Il s’accompagne de nouveaux droits pour les personnes impliquées dans ce drame.

Le dispositif d’urgence médico-psychologique mis en place immédiatement après l’attentat a permis à 3 505 personnes de consulter un professionnel spécialisé dans la psychiatrie de catastrophe, issu du réseau national des cellules d’urgences médico-psychologiques (CUMP). La ministre a décidé de faire évoluer ce dispositif afin de garantir un suivi adapté et durable des personnes traumatisées.

Lire la suite

05/09/2016

JOURNAL INFO 06- rentrée scolaire 2016 pas comme les autres

Cette rentrée n’est pas comme les autres, dans le contexte des attentats de Nice elle doit faire face à la menace terroriste. Cette rentrée doit être apaisée et rassurante pour les élèves et les parents ; c’est la responsabilité de l’Etat.

Pour cela : contrôles à l'entrée, exercices de confinement ou d'évacuation, formations des élèves et enseignants aux premiers secours et à la gestion de crise sont renforcés. 

Nous partageons la détermination du Département qui réalise des travaux de sécurisation dans les collèges.

Loin de créer un climat lourd ou stigmatisant, il s’agit de démontrer à nouveau que l’école de la République est, et doit, rester une chance pour tous.

Aujourd'hui, l'Éducation nationale est le premier budget de l'État, et depuis 2012 : 

- 126 000 jeunes de 18 à 24 ans sont « retournés à l’école » grâce à la lutte contre le décrochage

- 60 000 postes créés, rythmes scolaires mis en place, formation initiale des enseignants repensée.

La réforme du collège a pour ambition de se centrer sur les élèves

- en leur faisant vivre des projets collectifs,

- par la mise en place de nouveaux programmes (du CP à la 3ème),

- en donnant plus de place aux langues vivantes.

L’école, c’est une promesse d'avenir, c’est un engagement constant.

Marie Louise GOURDON

Jean-Raymond VINCIGUERRA

Groupe Socialiste et Ecologiste

Conseil départemental des Alpes Maritimes

http://groupe-socialiste-alpes-maritimes.blogspirit.com

02/09/2016

Rentrée scolaire 2016 pas comme les autres

 

rentree scolaire 2016,attentat Nice, sécurisationCette rentrée n’est pas comme les autres, dans le contexte des attentats de Nice elle doit faire face à la menace terroriste. Cette rentrée doit être apaisée et rassurante pour les élèves et les parents ; c’est la responsabilité de l’Etat.

Pour cela : contrôles à l'entrée, exercices de confinement ou d'évacuation, formations des élèves et enseignants aux premiers secours et à la gestion de crise sont renforcés. 

Nous partageons la détermination du Département qui réalise des travaux de sécurisation dans les collèges.

Loin de créer un climat lourd ou stigmatisant, il s’agit de démontrer à nouveau que l’école de la République est, et doit, rester une chance pour tous.

Aujourd'hui, l'Éducation nationale est le premier budget de l'État, et depuis 2012 : 

- 126 000 jeunes de 18 à 24 ans sont « retournés à l’école » grâce à la lutte contre le décrochage

- 60 000 postes créés, rythmes scolaires mis en place, formation initiale des enseignants repensée.

La réforme du collège a pour ambition de se centrer sur les élèves

- en leur faisant vivre des projets collectifs,

- par la mise en place de nouveaux programmes (du CP à la 3ème),

- en donnant plus de place aux langues vivantes.

L’école, c’est une promesse d'avenir, c’est un engagement constant.

 

Marie Louise GOURDON

Jean-Raymond VINCIGUERRA

Groupe Socialiste et Ecologiste

Conseil départemental des Alpes Maritimes

http://groupe-socialiste-alpes-maritimes.blogspirit.com...

Lire la suite

15/08/2016

Primagaz-les habitants de Malaussène sous pression

 primagaz, Vinciguerra, habitants de malaussène, élusJean-Raymond Vinciguerra livre avec espoir "La Préfecture a la compétence de différer le projet devant la levée de boucliers générale des communes et j'espère qu'elle le fera......"

Primagaz--JRV-NM 15-08-2016.jpg

13/08/2016

Le Bec de l'Esteron : solution pour Primagaz ?

primagaz, bec de l'esteron, vinciguerraJean-Raymond Vinciguerra suggère ce site pour y transférer le dépôt-vrac. L'élu écologiste redoute, en cas de fermeture du site, une dispersion d'installations concurrentes :

Lire l'article dans Nice-Matin du 13-08-2016 ci-après :

primagaz-bec-esteron-JRV-NM 13-08-2016.pdf

 

 

 

12/08/2016

Primagaz - Carros : sortir de cette situation grotesque

logoprimagaz_175x120_jpg_1644223205.jpgL’actuel stockage de Gaz à Carros, d’une capacité de près de 200 tonnes, est géré par Primagaz, mais il est aussi utilisé par plusieurs distributeurs.

Pour échapper à la contrainte d'un Plan de Prévention des Risques Technologique (PPRT), très bientôt obligatoire au-delà de 50 tonnes, Primagaz souhaite installer, à Malaussène, un dépôt d'un tonnage de 49 tonnes lui permettant ainsi de  relever du régime de la simple « déclaration » et d’échapper de ce fait à l’enquête publique et au PPRT.

La concurrence, qui, pour l’instant stocke ses tonnages à Carros, va sans doute être tentée d’entreprendre la même démarche et on risque de voir naître plusieurs dépôts, sous le régime de la simple déclaration, ici et là...

Il y a pourtant un site qui se prêterait à la réinstallation du stockage collectif de Carros, cette fois correctement sécurisé par un PPRT. Il s’agit des casiers du Bec de l’Estéron, où existe déjà une entreprise classée relevant de la directive Seveso ; le Département en est propriétaire mais le destine à un tout autre usage : par une délibération en date du 13 décembre 2013, le Département a donné à ces terrains caillouteux une vocation agricole à titre de « compensation agricole » liée à la reconstruction du Marché d’Intérêt National (MIN) et du CREAT (centre de recherche de la chambre d’agriculture) sur des terres agricole sur le site de la Baronne, à La Gaude…

Ce faisant, nous pourrions sortir de cette situation grotesque qui consiste à installer à Malaussène, qui veut protéger sa vocation agricole, un site industriel qui, à une tonne  près relève d’une « autorisation » au titre des installations classées, pendant que l’on prétend dédier à l’agriculture un champ de cailloux au Bec de l’Esteron…

Jean-Raymond Vinciguerra

22/07/2016

Séance extraordinaire du Conseil Départemental après l'attentat à Nice

malou12-12-2013-2.JPG

 Intervention de Marie-Louise GOURDON

Séance Extraordinaire du 22 Juillet 2016

Nous exprimons ici notre profonde compassion envers les familles des victimes, envers leurs proches ainsi que toutes les personnes qui ont assisté à cette tragédie et qui ont été profondément traumatisées.

 Nous partageons leur souffrance.                                                                                              

Nous nous associons à l’hommage aux forces de sécurité et de secours :

  • les forces de sécurité,
  • les agents de la police Nationale,
  • les gendarmes, les militaires,
  • les policiers municipaux,
  • les membres de la réserve civile et citoyenne.

Nous rendons hommage aux forces de secours qui ont réagi immédiatement avec détermination et abnégation :

  • les pompiers,
  • les personnels de la CROIX ROUGE, du SAMU, de la SECURITE CIVILE,
  • les personnels de santé : infirmiers, les chirurgiens qui se sont mobilisés et ont affronté des situations terribles,
  • les psychologues,
  • les commerçants et hôteliers qui ont accueilli ceux qui fuyaient.

Merci à tous les agents des collectivités et aux citoyens ou bénévoles qui ont manifesté leur soutien de mille manières.

Plus que jamais l’union des forces de la République est indispensable.

La désunion c’est ce que recherchent ceux qui sont à l’origine de ces attentats, de ces crimes.

C’est aussi ce que recherchent les extrémistes.

Mettons ensemble, notre détermination et notre énergie pour combattre le terrorisme qui s’attaque à nos valeurs.

En menant ce combat dans le cadre de ces mêmes valeurs.

Nous exprimons ici notre profonde compassion envers les familles des victimes, envers leurs proches ainsi que toutes les personnes qui ont assisté à cette tragédie et qui ont été profondément traumatisées.

 

19/07/2016

Après l'attentat de Nice, il faut distinguer "l'essentiel et l'accessoire"

Nice.jpgLe Premier ministre Manuel Valls qui était présent à Nice le 18 juillet pour l'hommage aux victimes, défend le bilan de son Gouvernement dans la lutte contre le terrorisme, déplore la "démagogie"  de l'opposition et appelle à la cohésion nationale.

Edition de Nice matin du mardi 19 juillet Valls-nousgagneronscetteguerre-NM19-07-2016.pdf