Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2017

JOURNAL INFO 06- A Monsieur le Nouveau Président du Département

A Monsieur le nouveau Président du département

Monsieur le Président, vous allez avoir fort à faire. Les compétences du département sont vastes et essentielles, ses compétences sont clairement définies, nous pensons que notre département doit, avant tout, se concentrer sur la mise en œuvre desdites compétences.

L’action sociale est la première de ses compétences, mais il y a aussi l’accompagnement de l’enseignement, le service départemental de l’incendie et des secours et pour finir d’évoquer les compétences essentielles : les routes.

A ces compétences, notre département a toujours manifesté son intérêt pour les domaines du sport, de la culture, de, de l’environnement, il est peu de domaines où le département n’intervienne pas malgré les lois qui ont transféré certaines de ses compétences à la Métropole et à la Région.

Elus du groupe socialiste et écologiste, nous souhaitons que le département assume ses compétences, au bénéfice des habitants de notre département.

Cela signifie :

  • une attention de tous les instants à la situation et au bien-être des personnes âgées, des personnes en situation de handicap, de la petite enfance, des jeunes en difficultés ; avec des budgets adaptés à ces besoins grandissants.
  • Nous serons attentifs et réactifs aussi et encore à la façon dont on traitera les dossiers des bénéficiaires et demandeurs du RSA. Nous avons souvent été indignés, et nous nous sommes exprimés à ce sujet, par la stigmatisation dont ont été victimes l’ensemble des bénéficiaires, par le soupçon de fraude que l’on a pu faire peser, à la tête de cette assemblée sur ces personnes.
  • Les plans pluriannuels – résorption des points noirs routiers, plan collèges lancés il y a plus de dix ans ne sont pas totalement terminés ; il reste encore beaucoup à faire malgré tout sur l’ensemble du département. A l’heure où les crédits sont rares, nous attendons du nouveau Président la relance de la programmation pluriannuelle des investissements et la priorisation des projets départementaux pour lesquels des engagements ont été pris et renouvelés devant les habitants ; et cela même si le département, garant de la solidarité territoriale, agit également par le biais des aides aux communes et intercommunalités dans tous les domaines. Nous serons attentifs à la notion d’équilibre entre les financements de nos projets par rapport aux subventions et participations.
  • Nous serons également attentifs  à ce que les réductions de personnel n’affectent pas la qualité des services rendus.

    Nous avons travaillé de façon constructive et vigilante, dans le respect de nos convictions. Nous souhaitons continuer de le faire demain, pour l’intérêt général.  Nous serons d’accord pour soutenir l’agriculture locale et plus encore le développement de l’agriculture bio par la sauvegarde des terres agricoles, trop souvent sacrifiées au profit de projets d’urbanisme à la périphérie de nos villes. Ainsi, par exemple, nos collégiens bénéficieront de plus en plus d’aliments sains et locaux dans leur assiette, c’est une affaire de santé publique et d’économie locale. Des choses ont déjà été faites dans ce domaine, nous y avons contribué.

    M. le Président, nous vous savons humain, républicain, ouvert au dialogue, sachez que nous serons partants pour tout ce qui concerne le respect des personnes, de  l’environnement et des engagements pris.

    Marie-Louise Gourdon     - Jean-Raymond Vinciguerra
  • Conseillers Départementaux du groupe Socialiste et Ecologiste

 

 

Écrire un commentaire