Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/08/2019

Une équation impossible : production agricole et grands projets commerciaux et immobiliers

Notre Département a lancé l’opération "06 à table" avec la Chambre d’agriculture. C’est une plateforme de producteurs locaux qui consiste, notamment, à favoriser le local et, si possible, le bio, dans les cantines de collèges pilotes ; nous soutenons pleinement cette action, la commune de Mouans-Sartoux étant pionnière dans ce domaine. Nous avons proposé au Président Ginesy de l’étendre à plus de collèges dans le cadre du Greendeal et de la loi sur l’alimentation durable.

Cependant, qui dit production locale suppose cycle court, proximité de la production : un légume qui a fait des centaines de kilomètres pour atterrir dans une assiette est une négation de la préoccupation environnementale !

La préservation des espaces agricoles péri-urbains, et plus généralement les espaces agricoles, est une obligation majeure pour la transition écologique.

Une opération « d’intérêt national » comme celle de la plaine du Var reçoit du coup un éclairage particulier : grignotage (très vorace) des surfaces traditionnellement agricoles, des espaces naturels, au profit de constructions de milliers de logements et de surfaces commerciales.

Comment parler d’eco-vallée lorsqu’on va consommer en une génération ce qui reste du territoire plat de la vallée du Var en niant la possibilité de transmettre aux générations qui suivent des choix ouverts de développement?

La pseudo Eco-vallée ressemble de plus en plus à un Jurassic Park où des prédateurs s’emparent des meilleurs morceaux fonciers en application d’une morale d’urbanisme qui date de l’ère des dinosaures.

Nous nous sommes donc opposés à ce projet d’écovallée.

 

Marie-Louise Gourdon et Jean-Raymond Vinciguerra

Conseillers départementaux 

Canton Grasse sud- Mouans-Sartoux 

Groupe socialiste et écologiste

Écrire un commentaire